Léon Tolstoi -La première étape traduit du russe par Par E. Halpérine Kaminski

, par Estela Torres

Présentation

Ce texte de Tolstoï, originellement intitulée « La première étape », sous-entendu la première étape éthique, étape sans laquelle aucune progression morale n’est possible, est la profession de foi végétarienne de Tolstoï. L’écrivain russe y décrit la visite d’un abattoir. Il montre comment l’abstinence de chair est la première marche vers la vertu, un passage obligé pour la vie bonne. Sa défense du végétarisme est arétaïque et eudémonique.

« La première étape » a d’abord été publiée en 1892 dans la revue russe Questions de philosophie et de psychologie (Вопросы философии и психологии философии и психологии ). La même année, elle sert de préface à la traduction russe du fameux livre d’Howard Williams, The Ethics of Diet – le premier à aborder de manière érudite, universitaire, la question animale, l’histoire du végétarisme, chez les grands auteurs classiques. Ely Halpérine-Kaminsky est l’auteur de la traduction française qui suit (1892c). Comme toutes les traductions de l’époque, elle privilégie l’esprit à la lettre. Je la modifie légèrement par endroits, après consultation du texte russe (1892b), en signalant le plus souvent mes modifications par des notes de bas de page.

E. Utria

©Dominique Fernandez