F.R.A.

Fraternité pour le respect animal

Qu’est-ce qui motive une association chrétienne à défendre des animaux ?

À la FRA nous travaillons pour faire ressortir la place de l’animal de la tradition chrétienne et donner une voix et une présence aux animaux dans l’Eglise et la société en général.

Nous sommes convaincus que les animaux, leur qualité de vie et leur valeur intrinsèque doivent faire partie de la réflexion morale et du message chrétien. Pour la FRA, le commandement d’aimer les autres est universel et inclut les animaux. À la FRA Nous voulons questionner le silence des églises face à la souffrance animale. Les animaux sont plus souvent absents dans les réflexions théologiques concernant les animaux, comme ils sont aussi absents dans les homélies. Notre motivation est d’encourager l’Église à se prononcer contre cette souffrance animale et qu’elle puisse agir aussi pour y mettre fin. Participer à cette souffrance ou ne rien faire, n’est pas en accord avec la morale chrétienne de compassion et de charité. Lire la suite or English version

Un acte de compassion

La FRA vous invite à regarder cette belle vidéo avec Joaquin Phoenix. Merci beaucoup à toutes les personnes impliquées et au monsieur qui a voulu donner sa vache et son petit à un sanctuaire.

Les collaborations étant devenues très nombreuses, nous vous conseillons vivement d’aller voir le plan du site pour avoir un aperçu de tout le contenu éditorial.

Pour chaque article nous avons rajouté des liens Facebook, Linkedin et Twitter pour que vous puissiez les partager et nous comptons sur vous pour les diffuser.

Bonne visite

  • Campagne de l’agneau pascal 2020

    À l’attention du Pape François et des Eglises Chrétiennes,

    Pour la quatrième année consécutive, l’association FRA (Fraternité pour le Respect Animal) rejoint par Notre Dame de Toute Pitié lancent, pendant le Carême, une pétition au nom des agneaux de Pâques, symboles de tous les animaux tués injustement.

    Nous exhortons le Pape François et les autorités chrétiennes (catholiques, orthodoxes, protestantes) à se prononcer en faveur des animaux, et particulièrement à l’occasion de Pâques où un très grand nombre d’agneaux de quelques semaines à peine sont tués.(1)

    Pour signer la pétition : http://chng.it/vc2mXg9dpD

  • Easter Lamb Campaign 2020

    For the attention of Pope Francis and the leaders of the other Christian Churches,

    For the third consecutive year, the organization FRA (Fraternité pour le respect animal) and now joined by Notre Dame de Toute Pitié are launching a petition during Lent on behalf of Easter lambs, who are a symbol of all animals unjustly killed.

    We ask Pope Francis and the Christian authorities (Catholics, Orthodox, Protestants) to intervene on behalf of animals, especially on the occasion of Easter, when untold numbers of lambs, barely a few weeks old, will be killed.(1)

    To sign the petition : http://chng.it/vc2mXg9dpD

  • Mourir pour le dîner : Des millions d’agneaux abattus pour l’Agneau de Pâques

    Mourir pour le dîner : Des millions d’agneaux abattus pour l’Agneau de Pâques,

    Agnus Dei,
    qui tollis peccata mundi,
    miserere nobis.
    Agnus Dei
    Dona nobis pacem.
    Ceux d’entre nous qui ont étudié le latin connaissaient la traduction.
    Agneau de Dieu,
    Qui enlève les péchés du monde,
    aie pitié de nous.
    Agneau de Dieu.
    Accorde-nous la paix.

    Mais il y avait une rupture totale entre la métaphore du Christ comme l’Agneau de Dieu dont la mort a racheté le monde et le sort de milliards de vrais agneaux qui n’avaient aucune part au péché de l’humanité, qui n’avaient pas le choix dans leur propre massacre, et dont la souffrance et le sacrifice non désirés n’étaient que le dîner des hommes avides de viande le jour de Pâques.

  • Dying for Dinner : Millions of Lambs Slaughtered for Easter

    Dying for Dinner : Millions of Lambs Slaughtered for Easter

    Agnus Dei,
    qui tollis peccata mundi,
    miserere nobis.
    Agnus Dei
    Dona nobis pacem.
    Those of us who studied Latin knew the translation.
    Lamb of God,
    Who takest away the sins of the world,
    have mercy upon us.
    Lamb of God.
    Grant us peace.

    But there was a total disconnect between the metaphor of Christ as the Lamb of God whose death redeemed the world and the fate of billions of real lambs who had no part in humanity’s sin, who had no choice in their own slaughter, and whose unwilling suffering and sacrifice came to nothing but dinner for meat-loving human beings on Easter Day.

  • Eating Animals Goes Against Everything Easter Is About Easter is life - so why do we mire it in the death of innocent animals ?

    Jesus was so incredibly in love with the human race, that he suffered greatly so that they’d be forgiven for their selfishness, and live in heaven when they die.

    Then he came back to life three days later to defeat death and evil.

    Irony
    It’s ironic, then, that so much death and evil happens as part of the Easter tradition.

    Every year, especially for Easter, millions of lambs are sent to die so that humans can eat their legs, whilst they celebrate how glorious it is to be alive.

  • Manger des animaux va à l’encontre de tout ce qu’est Pâques Pâques, c’est la vie - alors pourquoi s’embourber dans la mort d’animaux innocents ?

    Jésus était si incroyablement amoureux de la race humaine, qu’il a beaucoup souffert pour qu’ils soient pardonnés pour leur égoïsme, et qu’ils vivent dans le ciel quand ils meurent.

    Puis il est revenu à la vie trois jours plus tard pour vaincre la mort et le mal.

    Ironie du sort

    Il est donc ironique que tant de mort et de mal se produisent dans le cadre de la tradition pascale.

    Chaque année, surtout à Pâques, des millions d’agneaux sont envoyés à la mort pour que les humains puissent manger leurs pattes, tout en célébrant la gloire d’être en vie.

  • Qu’est-ce qu’une plante - Essai sur la vie végétale

    PARUTION 5 MARS 2020
    La révision bienvenue et nécessaire de l’anthropocentrisme se paye aujourd’hui d’une tendance à la confusion et à l’indistinction. Ce règne de l’indistinction franchit avec les plantes aimantes et souffrantes une limite que rien n’autorise à franchir. Les plantes ne souffrent pas ; la souffrance est une expérience vécue par un corps propre.

  • Comment adhérer ? Pourquoi adhérer ?

    ADHÉSION
    Pour adhérer à la Fraternité pour le Respect de l’Animal et pour un comportement plus miséricordieux envers les animaux dans le milieu chrétien L’adhésion a été fixée à 20 euros.
    3 possibilités
    PAR CHÈQUE
    Imprimez le formulaire en bas de page et faites-le parvenir avec votre chèque à :
    Estela (...)

  • La charte du prêtre et du chrétien, ami des animaux de l’Abbé Olivier Jelen

    Il est en émerveillement devant la Création et toutes les Créatures de Dieu.

    Il souhaite vivre en harmonie avec tout le Créé, et particulièrement les animaux, suivant l’exemple de St François d’Assise, St Philippe Néri et St Martin de Porres.

    Il est animé de la compassion et de l’Amour du Christ pour toute la Création.

    Il dénonce sans relâche toute exploitation abusive de l’animal. Pour lui, l’animal n’étant pas une simple denrée alimentaire, il n’entre pas dans l’esprit de (...)

  • Les chrétiens devraient-ils être végétaliens ? David Clough

    Au cours de ces dernières années, les chrétiens n’ont pas eu une place particulièrement importante parmi ceux qui se dirigent vers un régime végétalien, pourtant David Clough affirme qu’ils auraient de solides raisons religieuses de réduire ou d’éliminer les produits (...)

  • Should Christians Be Vegan ? David Clough

    Why might Christians consider going vegan ? There are four reasons that overlap with the reasons anyone else might give : concern for the environment, concern for animals, concern for human welfare, and the desire to adopt a more healthy diet. In addition, Christians might be inspired by long religious traditions of fasting from meat and other animal products. I’ll consider these reasons in turn below. Let’s start, though, with something more (...)

  • Parution du livre "All God’s Animals" Christopher Steck SJ

    Sur "All God’s Animals : "Steck a écrit la première théologie de fond sur les animaux dans un contexte catholique romain, ce qui constitue une nouvelle contribution inestimable dans ce domaine. Son argumentation prudente et éclairée incite fortement les chrétiens à reconsidérer leur pratique, en particulier en ce qui concerne les modèles actuels d’utilisation des animaux pour l’alimentation "
    - David Clough, professeur d’éthique théologique, Département de théologie et des études religieuses, Université de Chester.

  • Changements dans la vision catholique des animaux - Christopher Steck

    "Parce que Dieu chérit les créatures de notre monde, humaines et non humaines, les catholiques doivent discerner avec un nouveau sérieux comment nous devons prendre soin de nos semblables. Cette responsabilité accrue envers les animaux ne diminue pas la dignité unique accordée à la personne humaine."

    Le P. Christopher, professeur agrégé au Département de théologie et d’études religieuses de l’Université de Georgetown, souligne les changements significatifs et en cours dans la perception catholique des animaux.

  • À PARAÎTRE

    Disponible à partir du 16 avril 2020
    Une éthique animale pour le XXI ème siècle. L’héritage franciscain.
    Patrick Llored
    aux éditions Médiaspaul
    220 pages - 20€

  • The Case for Eating Compassionately BY PHIL MOBLEY

    If there is any commandment of God that humanity has generally obeyed, surely it must be the directive to “be fruitful and multiply.” The United States Census Bureau estimates that there are currently 7.2 billion of us alive on earth, a number that grows by more than one person per second. From the beginning, eating has held tremendous spiritual significance for us. Even in our pre-fallen state, we were dependent creatures, not least indicated by our constant need to eat.

  • People Still Don’t Get the Link between Meat Consumption and Climate Change

    Over the last decade or so, the media have slowly but steadily fed the public information about the staggering impact of our meat-eating habits on the environment, and on climate change in particular. For instance, one recent study found that a global transition toward low-meat diets could reduce the costs of climate change mitigation by as much as 50 percent by 2050.

  • Our meat addiction is going to kill our chances of beating climate change

    We’re now more than a week out from when the UN’s Intergovernmental Panel on Climate Change dropped its terrifying report detailing the urgency to dramatically reduce emissions and stop global warming in the next three decades or so. Meat eaters, we are sorry to report that we have bad news for you : You’re a big part of the problem.

  • Pourquoi la viande est-elle si nocive pour la planète ?

    Le porc et le poulet, bien que viandes moins émettrices, posent d’autres problèmes à l’environnement, dus aux élevages industriels, notamment en termes de pollution des eaux. Le régime très riche en nutriments des animaux entraîne un taux d’azote supérieur à la normale dans les eaux rejetées et peut entraîner des problèmes de santé publique autant que la prolifération indésirable d’algues et de la population microbienne des eaux, perturbant ainsi les écosystèmes marins.

  • Une alimentation compassionnelle et joyeuse

    Les chrétiens sont d’accord sur le fait que nous devrions diriger nos cœurs et nos esprits vers le service de Dieu, ce qui inclut de prendre soin de la création de Dieu. Pourtant, l’élevage industriel moderne est intrinsèquement cruel pour les animaux, endommage l’environnement et cause la misère humaine. Comment nos choix alimentaires peuvent-ils s’aligner sur nos valeurs chrétiennes ?

  • True Love Includes Animals
, Frank L. Hoffman, Pastor

    http://www.all-creatures.org/sermons98/s20180218-true-love-includes-animals.html
    True Love Includes Animals
An all-creatures Bible Message True Love Includes Animals
 
A Sermon Delivered to
The Compassion Internet Church
 
18 February 2018
 
Frank L. Hoffman, Pastor Scripture References Psalm 25:1-11 
 (...)

  • "La souffrance d’un animal est plus importante que le goût d’un aliment"

    Mathieu Ricard soutient le manifeste de 26 ONG pour imposer la cause animale dans le débat politique. Ce combat sert aussi la cause des hommes, explique-t-il.

    Nous sommes tout, ils ne sont rien. La valeur de la vie humaine est, à juste titre, infinie. La valeur de la vie animale est-elle pour autant nulle ? Chaque heure dans le monde nous tuons 120 millions d’animaux terrestres et marins. Cela fait beaucoup : en une seule semaine, davantage d’animaux tués que toutes les victimes humaines de toutes les guerres !

  • What the Bible Says About Animals

    What the Bible Says About Animals https://www.petalambs.com/scripture-and-testimonies/#prettyPhoto
    The overarching message of the Scripture is that creation is good, that it is God’s, and that God will bring about the reconciliation of the whole of creation.
    When we read the Scripture through (...)

  • Vegetarianism and the Bible

    Though scholars have wrestled with the idea of dominion rooted in the first chapter of Genesis, this struggle rarely occurs in practice. Rather, Christians tend to act as colonizers, latching quickly onto the dominion of animals, people, and land. As a result, the earth has been abused, the environment has been neglected, and animals and women alike have been objectified and treated with violence, all in the name of God.

  • Documentaires/ Films

    Documentaires/ Films
    À regarder et à diffuser To watch and share
    Peaceable kingdom
    http://www.tribeofheart.org/hb/pkannounce.htm http://www.tribeofheart.org/sr/pkj_french.htm
    Santa Fiesta http://santafiesta.es/about
    Earthlings https://www.youtube.com/watch?v=2-Is7ZcacOU
    What the health (...)