Albert Schweitzer

, par Estela Torres

L’importance des animaux dans la biographie et la pensée d’Albert Schweitzer est bienconnue1. Dès son enfance, Schweitzer, qui a grandi à la campagne, a été entouré par des animaux domestiques. Ses écrits autobiographiques nous apprennent non seulement sa sensibilité précoce à la souffrance animale, mais aussi le rôle qu’elle a joué pour l’élaboration de son éthique universelle, du « respect de la vie (Ehrfurcht vor dem Leben) ». Ses Lettres de Lambaréné nous révèlent la difficulté à mettre cette éthique en pratique,dans un environnement hostile...

©Cyprien Tokoudagba