Les corridas et l’église - Olivier Jelen

, par Pierre

AU SUJET D’UNE SOUFFRANCE ANIMALE QUI CONCERNE L’EGLISE

Laissons la pensée de Mgr Iniesta, évêque auxiliaire de Madrid, exprimée dans sa lettre à la revue "Interviu", en juillet 1981, agir en nous :

"... Mais je ne peux pas me représenter le Seigneur à la corrida, passant bien le temps tandis que les hommes mettent leur vie en danger, qu’on torture de pauvres animaux jusqu’à la mort (…) au milieu d’un public passionné, et collectivement sadique..."
Et nous, pouvons-nous L’imaginer ?

Sommes-nous vraiment les représentants de notre Seigneur alors que nous n’avons même pas le courage de dénoncer ceux qui - parmi nous - passent outre la bulle d’un SAINT, De salute gregis, bulle à jamais valable, de Saint Pie V qui, déjà en 1567, menaçait d’excommunication tous ceux "aussi bien ecclésiastique que profane" qui assisteraient ou participeraient à "ces sanglants et honteux spectacles dignes des démons et non des hommes" ?

Quels religieux sont au courant de cette bulle aujourd’hui ?
Sommes-nous dignes de LUI, nous, prêtres, si nous ne pratiquons pas ce que nous prêchons ?

Pratiquons-nous la charité chrétienne que nous prônons, lorsque nous acceptons - sans broncher - qu’une chaîne de télévision catholique programme de tels spectacles, non dans un but éducatif afin de montrer ce qui est mauvais pour l’Homme, mais par pur esprit de profit ?

N’est-ce pas là tout ce que notre Seigneur condamnait ?

Notre "hyper tolérance" à ces pratiques malsaines, par peur de perdre quelques fidèles, n’explique-t-elle pas en partie nos églises vides ?

NON ! La corrida n’est pas moralement recevable puisqu’elle permettrait un "exorcisme de la violence humaine", comme le prétend Mgr Bruguès. Bien au contraire, de nombreuses études ont prouvé que les tueurs en série se sont tous "fait la main" sur des animaux dans leur jeune âge. Permettre à des enfants d’assister à une corrida, c’est au contraire renvoyer l’homme aux bas instincts de son ère primitive. C’est le rabaisser au lieu de l’élever vers Dieu. En un mot : Irresponsable !

Alors que, de toute part, naissent des mouvements pour s’élever contre les violences virtuelles (jeux vidéos, films, télévision)- mais malheureusement aussi réelles (criminalité, terrorisme, guerres) dont nous sommes envahis, les temps ne sont-ils pas venus de refuser de cautionner - par des "bénédictions spectacles" et les articles indignes de quelques frères « égarés » - ces jeux sadiques ne servant qu’à exacerber cette violence contemporaine déjà au bord de l’explosion ?

En conséquence, nous attendons de notre Eglise qu’elle :

  • actualise cette bulle pleine de bon sens parce que ces pratiques malsaines :
    rabaissent l’homme à ses bas instincts - au lieu de l’élever vers Dieu -
    exacerbent une violence contemporaine - déjà au bord de l’explosion -
    glorifient le pouvoir de l’argent - gagné sur la souffrance - au lieu de glorifier celui de la charité chrétienne.
  • rappelle à l’ordre nos frères « égarés » qui déshonorent notre sacerdoce par des articles célébrant la corrida
  • supprime la fonction hypocritement inofficielle d’ « aumônier des arènes » servant à des "bénédictions inacceptables" de ces spectacles barbares et « a-brute-issant »
    Je fais appel à vous mes frères, vous la majorité humble et silencieuse de notre Eglise, qui avez compris le grave enjeu de notre société, pour vous demander de condamner ouvertement ces pratiques, ainsi que tous ceux qui s’en réjouissent ou les cautionnent.

Vous pouvez le faire en signant notre pétition contre la corrida et les aumôniers des arènes.

Vous pouvez télécharger puis imprimer cette pétition ci-dessous pour la faire signer par d’autres personnes qui n’ont pas d’accès Internet

Pour tous nos frères de création, d’avance, MERCI !

  • "La souffrance d’un animal est plus importante que le goût d’un aliment"

    Article apparu sur le Point
    PAR MATTHIEU RICARD Publié le 21/11/2016 -
    Matthieu Ricard - "La souffrance d’un animal est plus importante que le goût d’un aliment"
    http://www.lepoint.fr/societe/matthieu-ricard-la-souffrance-d-un-animal-est-plus-importante-que-le-gout-d-un-aliment-21-11-2016-2084512_23.

  • Act like a Saint, become a vegetarian

    Act like a saint, become a vegetarian Nov 16, 2018 Colman McCarthy EnvironmentOpinion
    https://www.ncronline.org/news/environment/act-saint-become-vegetarian?fbclid=IwAR20gp2g0xIcNSXX_FJseoMtbYwbaC76QsqlSsRl0AQOUuTiUuNz292_VRE
    What on earth is going on ?
    An answer is findable in the latest (...)

  • Honorer la Création de Dieu - Christian Vegetarian Association et Steve Kaufman

    article publié par CHRÉTIENS VÉGÉTARIENS ET VÉGÉTALIENS·VENDREDI 16 DÉCEMBRE 2016 Fourni par la Christian Vegetarian Association et Steve Kaufman
    La CVA est un ministère international non confessionnel qui réunit des chrétiens convaincus du bienfait des régimes alimentaires végétariens pour la santé des (...)

  • Une alimentation compassionnelle et joyeuse

    Une alimentation compassionnelle et joyeuse

    http://www.christianveg.org/honoring.htm https://www.all-creatures.org/cva/images/compassionate-eating-20160306.pdf

    Manger avec compassion

    Les chrétiens sont d’accord sur le fait que nous devrions diriger nos cœurs et nos esprits vers le service de Dieu, ce qui inclut de prendre soin de la création de Dieu. Pourtant, l’élevage industriel moderne est intrinsèquement cruel pour les animaux, endommage l’environnement et cause la misère humaine. Comment (...)

  • The Case for Eating Compassionately BY PHIL MOBLEY

    The Case for Eating Compassionately BY PHIL MOBLEY AUGUST 18TH, 2014 http://byfaithonline.com/the-case-for-eating-compassionately/
    The fear of you and the dread of you shall be upon every beast of the earth and upon every bird of the heavens, upon everything that creeps on the ground and all (...)

  • Comment adhérer ? Pourquoi adhérer ?

    ADHÉSION Pourquoi adhérer ? Pour montrer que la communauté chrétienne se préoccupe du vivant, qu’elle réfute toute forme d’exploitation, de violence et de souffrance infligée à un être vivant, qu’elle est solidaire de toute la création.
    Pour montrer par le nombre d’adhérents que les chrétiens aujourd’hui (...)

  • True Love Includes Animals
, Frank L. Hoffman, Pastor

    http://www.all-creatures.org/sermons98/s20180218-true-love-includes-animals.html
    True Love Includes Animals
An all-creatures Bible Message True Love Includes Animals
 
A Sermon Delivered to
The Compassion Internet Church
 
18 February 2018
 
Frank L. Hoffman, Pastor Scripture References Psalm 25:1-11 
 (...)

  • La charte du prêtre et du chrétien, ami des animaux

    Il est en émerveillement devant la Création et toutes les Créatures de Dieu.

    Il souhaite vivre en harmonie avec tout le Créé, et particulièrement les animaux, suivant l’exemple de St François d’Assise, St Philippe Néri et St Martin de Porres.

    Il est animé de la compassion et de l’Amour du Christ pour toute la Création.

    Il dénonce sans relâche toute exploitation abusive de l’animal. Pour lui, l’animal n’étant pas une simple denrée alimentaire, il n’entre pas dans l’esprit de (...)

  • What the Bible Says About Animals

    What the Bible Says About Animals https://www.petalambs.com/scripture-and-testimonies/#prettyPhoto
    The overarching message of the Scripture is that creation is good, that it is God’s, and that God will bring about the reconciliation of the whole of creation.
    When we read the Scripture through (...)

  • Vegetarianism and the Bible

    The Bible tells the story of God’s covenantal relationship with God’s chosen people and the whole world. While Christians and biblical scholarship tends to focus on what this means for humanity, God’s love is not so narrow. Rather it embraces all (...)

  • Documentaires/ Films

    Documentaires/ Films
    À regarder et à diffuser To watch and share
    Peaceable kingdom
    http://www.tribeofheart.org/hb/pkannounce.htm http://www.tribeofheart.org/sr/pkj_french.htm
    Santa Fiesta http://santafiesta.es/about
    Earthlings https://www.youtube.com/watch?v=2-Is7ZcacOU
    What the health (...)